Antika rekordboken

De ZetaWiki
Aller à : navigation, rechercher

L'Antiquité a toujours été fascinée par les records. Si aucun livre annuel de records n'était publié à l'époque, plusieurs écrits en conservent la trace. Deux archéologues suédois ont compilé une sélection de ces records qui s'inscrivent dans la lignée des Mirabilia.

Parmi les exemples cités, figure le sodomiste le plus propre: un berger du sud de l'Italie dont on prétendait qu'il faisait des gargarismes à l'eau de rose à sa chèvre préférée pour en corriger l'haleine... A l'époque la zoophilie était considérée comme une forme de sodomie.

Un article en anglais dans l'édition internationale du Spiegel: http://www.spiegel.de/international/spiegel/0,1518,468947,00.html