Antispécisme

De ZetaWiki
Aller à : navigation, rechercher

Courant d'idée qui s'oppose au fait que la distinction entre l'espèce animale et l'espèce humaine puisse permettre de légitimer une inégalité de droits et de traitements envers les animaux.

L'antispécisme s'oppose à l'exploitation et à la maltraitance des animaux notamment la consommation de viande et l'élevage.


Le rejet du spécisme est porteur d'implications philosophiques, culturelles, politique et sociales profondes.

Le mot « spécisme » (speciesism en anglais) a été introduit en 1970 par le britannique Richard Ryder et repris en 1975 par le philosophe utilitariste Peter Singer.

Ce courant de pensé peut permettre d'aborder sous un jour nouveau la question de la zoophilie et de la bestialité. Peter Singer s'est notamment illustré par un article sur le sujet qui a suscité une importante polémique dans les milieux antispécistes.



Bien qu'il ne soit pas anti-spéciste, Claude Lévi-Strauss a écrit : « L’homme occidental ne peut-il comprendre qu’en s’arrogeant le droit de séparer radicalement l’humanité de l’animalité, en accordant à l’une tout ce qu’il retirait à l’autre, il ouvrait un cycle maudit, et que la même frontière, constamment reculée, servirait à écarter des hommes d’autres hommes, à revendiquer au profit de minorités toujours plus restreintes le privilège d’un humanisme corrompu aussitôt que né pour avoir emprunté à l’amour-propre son principe et sa notion ? (...) L’unique espoir pour chacun d’entre nous de n’être pas traité en bête par ses semblables est que tous ses semblables, lui le premier, s’éprouvent immédiatement comme des êtres souffrants. »

Voir également

Liens externes

http://fr.wikipedia.org/wiki/Antisp%C3%A9cisme