Appareil génital

De ZetaWiki
Aller à : navigation, rechercher

Les organes génitaux, ou organes sexuels composent l’appareil génital. Ils désignent tous les organes qui interviennent dans la reproduction. Ils déterminent les caractères sexuels primaires (mâle ou femelle) de certaines espèces.

Si ces organes génitaux sont similaires chez l’ensemble des mammifères, il existe des différences notables entre les espèces.

L’appareil génital peut comporter des organes internes (glandes de bartholin, ovaires, utérus, prostate, etc.) et des organes externes (pénis, vulve, etc.).

Mammifères

Tous les mammifères mâles possèdent un pénis. L’appareil génital mâle des animaux diffère souvent en partie de l’appareil génital humain. Par exemple, la plupart des mammifères mâles disposent d’un pénis logé à l’intérieur du corps jusqu’à l’érection et possèdent souvent un os pénien (ou baculum). Comme les humains, la plupart des mammifères disposent de testicules descendus et protégés par un scrotum, cependant d’autres possèdent des testicules descendus qui restent en partie ventrale et plus rarement certaines espèces comme les éléphants n’ont pas de testicules descendants, ceux-ci sont localisés dans une cavité du corps à proximité des reins.

Les Marsupiaux (sauf les deux espèces les plus grandes des kangourous) présentent une spécificité qui réside dans le fait que la femelle possède deux utérus avec une ouverture commune et le mâle d’un pénis bifurqué, c’est-à-dire qu’il se divise en deux parties. La femelle porte ses petits après la naissance dans une poche abdominale et les mâles possèdent un scrotum particulier.

Oiseaux

Les oiseaux mâles et femelles possèdent un cloaque, une ouverture par laquelle passe les œufs, le sperme et les excréments. L’acte sexuel se déroule en pressant les lèvres de ce cloaque l’un contre. Le mâle transfère alors son sperme à la femelle.

Quelques espèces d’oiseaux comme les canards ou les cygnes disposent d’un organe extérieur comme un phallus analogue au pénis humain.

Les autruches mâles ont un pénis de forme conique plus large à la base. Les canards mâles possèdent un pénis contre la paroi ventrale du cloaque quand il est flaccide et qui peut avoir une forme de spirale en érection.


Reptiles

Les reptiles et les geckos possèdent deux pénis appelés hémipénis, logés dans des poches à la base de la queue.

Le pénis est rugueux ou épineux pour permettre une meilleure attache à la femelle. Il s’agit d’un pénis évaginé (l’envers à l’endroit) pour permettre l’engorgement de sang sous l’action de muscles. Un seul des pénis est inséré dans le cloaque de la femelle à la fois.

Chez certaines tortues ou crocodiles, les hémipénis sont placés au milieu du corps. Ils peuvent être flacides et selon les espèces rentré dans le corps.

Amphibiens

La plupart des amphibiens fertilisent extérieurement les œufs dans l’eau. Ils ont tous des gonades internes connectées au cloaque.

Poissons

Les poissons présentent un grand nombre de stratégies de reproductions. La plupart sont ovipares et fertilisent les œufs extérieurement. Certaines espèces ont une fertilisation interne aidée par une nageoire utilisée comme un pénis. C’est notamment le cas des requins et des raies chez qui le mâle dispose d’ailerons pelviens spécialisés. Pendant la reproduction, le mâle insère un de ces ailerons dans le cloaque de la femelle et le sperme est déversé dans la femelle.

Invertébrés

Les invertébrés possèdent une large étendue de système reproductif. Le seul point commun est qu’ils pondent tous des œufs. Chez certains céphalopodes l’équivalent d’un pénis sert à déposer les gamètes mâles.

Voir également