Histoires droles

De ZetaWiki
Aller à : navigation, rechercher

Histoires drôles

Un labrador et un caniche se retrouvent l'un à côté de l'autre dans la salle d'attente
d'un cabinet vétérinaire.

Le labrador demande au caniche :

L: Pourquoi t'es là, toi ?
C: Ben ...C'est parce que je suis un vrai obsédé sexuel : Chaque fois que je vois une 
chienne, je ne peux pas m'empêcher de lui monter dessus, c'est plus fort que moi.
Ma maîtresse m'avait prévenu que si je continuais, elle allait me faire castrer.
Alors je me suis tenu tranquille pendant une semaine.
Mais l'autre jour, j'ai craqué et je me suis tapé la chienne de la voisine.
Voilà pourquoi ma maîtresse m'a amené ici pour me faire couper les testicules.

C: Et toi, qu'est-ce que tu fais là ?
L: Moi c'est pareil, je suis un obsédé sexuel, tout comme toi.
Mais le problème c'est que ce matin, j'arrivais tranquillement dans la cuisine pour 
manger mon Canigou, quand soudain je vois ma maîtresse à quatre pattes en train de 
nettoyer le sol en petite tenue.
Et je ne sais pas ce qui m'a pris, mon sang n'a fait qu'un tour, je suis arrivé par 
derrière, je suis monté sur elle et CRAC !!! Je me la suis faite...

C: Alors toi aussi, mon pauvre vieux, on va te couper les testicules ?
L: Ah non! Moi c'est les griffes..!!! 


Un indien est en train de garder des chèvres. Un cow-boy se pointe et lui dit:
- C'est ton chien?
- Lui être!
- Je peux lui parler un peu?
- Chien pas parler!
Bon, le cow-boy s'approche du chien.
- Ca va?
- Pas mal ! (stupeur de l'indien...)
- Cet Indien, c'est ton maître ?
- Ouais.
- Il est bien avec toi?
- Oui, très bien. Il m'emmène pisser deux fois par jour, me donne de la bonne bouffe et 
joue avec moi. (Ahurissement de l'indien)
Le cow-boy demande a l'indien.
- C'est ton cheval?
- Lui être!
- Je peux lui parler un peu?
- Cheval pas parler.
Le cow-boy s'approche du cheval.
- Ca roule?
- Bien ! (l'indien de plus en plus ahuri)
- Cet indien, c'est ton maître?
- Oui.
- Comment il te traite?
- Bien. Il me monte bien, me fait faire juste l'exercice nécessaire, une bonne course 
par jour. Il ne me surmène pas, me fait boire régulièrement, m'étrille deux fois par 
jour plus une fois juste après chaque effort, et il m'a construit une cabane ou il y a 
de la litière et du foin.
(l'indien n'en croit ni ses yeux ni ses oreilles)
Le cow-boy revient vers l'indien.
- C'est tes chèvres?
- Chèvres mentir. 


Un soir, un vieux paysan de la Creuse et sa femme sont au lit. 
Elle est en train de tricoter et lui est occupé à lire un magazine de vulgarisation
scientifique à grand tirage. 
Tout à coup, il lève le nez et s'adressant à sa femme, dit: 
"Tu savais toi que l'être humain est la seule espèce animale dont la femelle 
est capable  d'atteindre l'orgasme ?"
La femme arrête brusquement son ouvrage et répond: "Ah oui ? Hé bien prouve-le... »
Piqué au vif, le vieux fermier se lève en disant: "tu vas voir..."
Et il se rue hors de la  chambre pour ne
revenir qu'une heure plus tard, à l'évidence exténué.
Regagnant le lit conjugal, il dit à sa femme:
"Pour la vache et la brebis, ça ne fait aucun doute.
Mais vu la façon dont la truie grognait, j'avoue que je ne peux rien affirmer !"


Un paysan fait visiter son domaine à un de ses cousins.
- Tiens, Mathieu, regarde ce pré ! C'est là qu'il y a trente ans je me suis fait dépuceler !
Cré nom, je m'en souviens ! Sa mère était à cinq mètres !   
- Et elle a rien dit ?   
- Si. Elle a fait : bêe... bêe... 


Un ami lui ayant dit que les prostituées turques étaient particulièrement larges, un
touriste français venu visiter Istanbul décide de vérifier le bien-fondé de cette assertion.

Il se retrouve dans une chambre d'hôtel avec une hétaïre locale.
Et alors qu'il vient d'introduire le doigt dans l'endroit le plus intime de la dame, sa
chevalière en or glisse et tombe au fond. Pour la récupérer, il met deux doigts, trois,
toute la main sans résultat. Il plonge le bras jusqu'au coude, et ne rencontre que du vide.
Il écarte les parois, se penche, et ne voit rien. Alors il décide de descendre à l'intérieur.
Et là, il se trouve en face d'un type qui porte des bottes. Stupéfait, il lui demande :

- Qu'est-ce que vous faites là ?
Et l'autre répond :
- Je cherche mon cheval...


Un gamin et son père marchent dans la rue, et promènent le labrador de la famille. Soudainement,
ils croisent un chien en train de saillir une chienne.
Ne comprenant pas du tout, le gamin demande à son père :
Papa, Papa pourquoi le chien il pousse l'autre chien comme ça ? hein Papa ?
le père, un peu gêné de devoir affronter sa responsabilité si vite, et en plein milieu de la rue 
lui répond :
Eh bien tu vois, le chien il pousse la chienne parce qu'elle ne veut pas rentrer à la maison
Ils font alors quelques pas. Le gamin, pensant à la réponse de son père, lui dit donc
"Ah... alors pourquoi hier c'est le chien qui voulait faire rentrer maman à la maison ?"
(Texte modifié)
Un barman dit à un habitué : Ben dis-donc, ça va pas fort ce soir, toi !
- Bah, m’en parle pas... 
- Qu'est qui t'es arrivé, raconte ! 
- Je viens de surprendre ma femme, au lit avec mon meilleur ami ! 
- Bah, fallait lui casser la gueule ! 
- C'est fait, je lui est mis 2 coups de laisse et l'ai privé de gâteries pour la semaine...


Une femme vient à peine d'accoucher que les médecins emportent l'enfant en urgence. La mère
inquiète attend quelques heures puis un toubib arrive enfin. 

- Quelque chose ne va pas docteur ? 
D - hé bien ses jours ne sont pas en danger ! 
- Mais alors, qu'est-ce qui se passe ? 
D - Dites-moi madame, vous connaissez le père de cet enfant ? 
- En fait, c'était à l'issue d'une fête très arrosée et je n'ai jamais vraiment su, pourquoi ? 
D -Ah je commence à comprendre ! 
- Mais enfin docteur que se passe-t-il ? 
D - Il a un bras blanc et l'autre noir, madame, ainsi que les yeux en amande (ouais, déjà, c'est du
rapide!)... 
- Bon sang ! Pourvu qu'il n'aboie pas !


C'est un gars qui a survécu à un naufrage, et qui se retrouve sur une île déserte en compagnie
d'un mouton et d'une brebis de berger. 

Sur l'île, la nourriture est abondante, le climat est parfait, l'eau est pure et disponible,
bref, ce serait le Paradis... Sauf que, au bout de quelques mois, notre naufragé commence à se
sentir bien seul! Aussi, des idées zoophiles envers la brebis lui viennent de plus en plus
souvent à l'esprit. Et un beau jour, il saute le pas et tente de jouer à saute-mouton! Mais
le chien ne l'entend pas de cette oreille, et à chaque tentative de l'homme, il lui mord les
mollets... 
Ce qui ne fait pas les affaires de notre gars. 

Un beau jour, alors qu'il scrutait l'horizon machinalement, il voit quelque chose flotter. Il
nage jusque là et trouve une belle jeune femme étendue inconsciente sur un radeau de fortune. 

Il ramène la belle rescapée sur son île, et il lui refait une santé. 
Lorsqu'elle revient à elle, elle lui dit: 
- Oh merci, vous m'avez sauvé la vie. Je vous dois tout. Dites-moi ce que je peux faire pour
vous ? 
Le gars réfléchit 30 secondes et dit : 
- Vous pourriez aller faire une petite promenade avec le chien ?


Un petit gars entre à nouveau dans la chambre et voit son père en position du missionnaire. 
- Que fais-tu, papa ? 
- Ah, dit le père, je te fais un petit frère. Quelque temps plus tard il voit sa mère par-
dessus son père. 
- Que fais-tu maman ? 
- Ah, je te fais une petite sœur. Quelques jours plus tard il surprend sa mère à quatre pattes
et un chien grimpé derrière. 
Le petit se met à crier : 
- Youpi...youpi...je vais l'avoir mon petit chiot !
(Texte modifié)


Sur un sentier de campagne, une petite fille de six ans traîne une vache au bout d’une corde.
Elle croise le curé du village qui lui demande : 
- Où vas-tu comme ça, mon enfant ? 
- Je mène la vache au taureau pour qu’il la monte. 
- C’est incroyable une chose pareille ! s’écrie le curé outré. Ton père ne pourrait pas s’en
charger lui-même ? 
- Oh non, monsieur le curé ! fait la fillette. Il a une trop petite queue...


Une femme cherche un cadeau pour l'anniversaire de son mari. 
Elle se dit :"Pourquoi pas un animal de compagnie ?" 
Elle rentre dans une animalerie et tombe en arrêt devant une grenouille affichée à 5 000$!!! 
Elle demande au vendeur ce que la grenouille a de spécial pour valoir ce prix. 
Le vendeur: "C'est parce qu'elle suce comme une déesse."
 
La femme se dit que c'est vraiment original et qu'elle fera plaisir à son mari car elle n'aime
pas trop faire ça...Et hop, elle achète la grenouille emballée dans son bocal. Le soir, elle
l'offre à son mari, lui souhaite de passer un bon moment et va regarder la télé. Elle s'endort
et se réveille à 3 heures du matin. Son mari n'est plus dans la chambre mais dans la cuisine,
avec de la farine partout, des bocaux ouverts, la sauce tomate sur le tablier, un cassoulet qui
mijote... sous les yeux grand ouverts de la grenouille. 
La femme s'écrie: "Mais qu'est-ce que tu fais ???" 
Le mari répond: "Je lui apprends à faire la cuisine, et après.. Tu dégages !".


Deux camionneurs transportent un gorille vers un zoo.
Ils s’arrêtent dans un petit village où ils assistent à une scène étonnante : Un homme entre
dans une maison et en sort trente minutes après, épuisé… La fenêtre s’ouvre, et une femme
passe la tête en criant :
« DES HOMMES… JE VEUX DES HOMMES... »
Un autre homme entre et une demi-heure après, même scène...
Un des camionneurs dit à l’autre : « J’y vais… » Mais une demi-heure après... « DES HOMMES… »
crie la femme à sa fenêtre. Et le camionneur revient en titubant... : « C’est une horreur, on a
fait l’amour cinq fois, et à chaque fois, elle prend une craie et fait une croix sur le mur. 
Puis elle remet ça... »
L’autre camionneur y va… et revient la mine décomposée quarante minutes
après… « T’avais raison, six fois ! Six fois on a fait l’amour, à chaque fois elle faisait une
croix sur le mur avec de la craie, puis elle recommençait... » Tout à coup ils ont une idée...
ils envoient le gorille chez la femme... une demi-heure s’écoule... une heure... quatre
heures... Brusquement la fenêtre s’ouvre... et le gorille passe la tête en criant :
« DE LA CRAIE, JE VEUX DE LA CRAIE... »


Un homme s'inscrit dans l'armée. On l'envoie immédiatement dans le désert. Il rencontre le
commandant de la base et prend connaissance du terrain. Après une heure de visite, il réalise qu'il
n'y a pas de femme sur la base.
Intrigué, il demande au commandant :
- Pardon, euh, ça fait une heure que je parcours la base de long en large, et j'ai l'impression
qu'il n'y a pas de femmes !
- Et alors ?
- Ben, y a des gars qui sont ici depuis deux ans, ils doivent bien être en manque ?
Dans un camp militaire au plein milieu d'un désert arabe arrive un lieutenant qui est immédiatement
reçu par un de ses caporaux. Le lieutenant lui demande discrètement comment faire pour passer
certaines de ses envies. Le caporal, un sourire aux lèvres lui dit que pour cela il y a Doudou la
chamelle.
- Une chamelle ? Eh bien vous n'êtes pas difficile !
Le caporal lui rétorque :
- Eh, mon lieutenant, quand on est en manque, hein ? Vous verrez après un mois...
Et effectivement, plus le temps passe, plus le lieutenant est en manque. Si bien que quelques
semaines plus tard, il craque, se lève en pleine nuit pour aller vers Doudou. Les soldats ameutés
par les bruits de l'animal se précipitent et trouvent le lieutenant en bien fâcheuse posture.
- Mon lieutenant ! Mais qu'est-ce que vous faites ? 
- Ben... Heu... Enfin, c'est vous qui m'avez dit que Doudou était là pour ça, non ?
- Oui, mais pas comme ça, mon lieutenant ! Quand on a envie d'une fille, c'est vrai qu'on prend
Doudou... Mais pour aller chez "Madame Malika", le bordel du village à dix kilomètres d'ici...   


Au zoo, un couple s’arrête devant la cage d’un gorille, lequel est visiblement très intéressé par la
dame.
- Tu as vu, chérie ? Tu as l’air de lui plaire… dit le marie. Montre-lui tes seins, on va bien
rigoler…
- Mais tu es fou ! minaude t-elle.
- Il n’y a personne, fais-lui voir tes seins !
- Alors la femme dégrafe son corsage, et le gorille se met à secouer les barreaux de sa cage comme
un fou.
- Quel effet tu lui fais ! s’écrie le mari. Montre-lui tes fesses…
- Tu n’y penses pas…   
- Je te répète que personne ne nous voit. Allez, montre-lui tes fesses…
- La femme soulève sa jupe, et le gorille haletant, se déchaîne. A ce moment là, le mari
déverrouille la porte de la cage, pousse d’une bourrade sa femme à l’intérieur, referme la grille,
et lui lance :
- Maintenant, chérie, explique-lui que tu as la migraine…


Un compositeur qui n'a jamais réussi à placer une musique rencontre sur les Champs-Élysées un
copain qu'il n'a pas revu depuis 20 ans.

- Qu'est-ce que tu deviens ? fait l'autre. Toujours dans la musique ?

- Oui, oui... Et toi ?

- Moi, je suis producteur de cinéma, ça marche très fort. Au fait, je suis toujours à la
recherche de partitions pour mes films, si ça t'intéresse voilà ma carte. Tiens, j'en cherche
une pour le prochain. Si tu as quelque chose, fais vite...

Le compositeur ne se le fait pas dire deux fois, et dès le lendemain matin il dépose une
cassette à l'adresse indiquée. Quelques jours plus tard, le producteur l'appelle.

- Elle est parfaite, ta musique ! C'est exactement ce que je cherche, je la prends. Le film
sortira dans deux mois environ, je te préviendrai.

Effectivement, deux mois plus tard le producteur lui téléphone.

- Ça y est, mon film est terminé. Tu veux le voir avant sa sortie, viens mercredi à 15 heures
au Celtic à Clichy.

Le mercredi, fou de joie, le compositeur va Clichy et trouve non sans mal le Celtic, un
cinéma dans une toute petite rue. Il entre dans la salle où il n'y a que deux autres
spectateurs, un couple. La projection commence et, bonheur, il s'agit d'un film pornographique
où l'on assiste aux scènes les plus dévergondées. A un moment donné, un magnifique berger
allemand entre dans une chambre, saute sur le lit où l'héroïne est complètement nue, et se met
à la forniquer.

C'est à ce moment-là que la musique démarre, le compositeur, choqué de la scène, est malgré
tout ému d'entendre pour la première fois une de ses œuvres en public. Et il ne peut
s'empêcher de dire au couple :

- C'est ma musique...

Et eux, la larme à l'œil, lui répondent fièrement :

- C'est notre chien...
Une parisienne passe ses vacances dans un gîte rural. Un matin, alors qu'elle regarde le fermier
voisin traire ses vaches, elle lui dit :
- Vous ne voudriez pas m'apprendre comment on fait ?
- Oh, c'est facile ! Vous prenez le pis dans la main et vous le tirez régulièrement en le pressant
avec les doigts. Si vous voulez, vous n'aurez qu'à essayer demain matin...
Le lendemain, quand le paysan arrive dans l'étable, il voit la Parisienne assise sur le tabouret :
- J'ai pourtant fait comme vous me l'aviez expliqué, mais pour l'instant je n'ai obtenu qu'un verre.
- Cré bon dieu ! s'écrie le paysan. C'est pas la vache que vous êtes en train de traire, c'est le
taureau !
Un homme retrouve son meilleur copain effondré, l'œil triste la mine défaite.
- Qu'est-ce que tu as, mon pauvre vieux ?
- Je suis au bord du suicide. Il m'est arrivé une histoire incroyable ! Tu sais que je suis amateur
de chasse au gros gibier. Alors le mois dernier, j'étais en Afrique, et voilà qu'en pleine brousse
j'aperçois à cinquante mètres devant moi un énorme orang-outan. J'épaule, je tire, je le manque.
Pendant qu'il me charge je vise soigneusement, je tire ma seconde balle, je le manque encore ! Il
arrive sur moi et il me se serre dans ses bras. Tu sais la force d'un orang-outan ? Je n'ai rien pu
faire, et il m'a violé. Depuis ce temps, je n'ai plus goût à rien, j'ai envie de mourir...
- Dis-moi, à qui d'autre as-tu raconté ton histoire ?
- A personne à part toi qui es mon meilleur ami. Tu ne crois tout de même pas que je vais le crier
sur les toits ?
- Dans ce cas out va bien ! Comme moi je ne dirais rien, ça ne se saura jamais ! Alors oublie tout
ça ! C'est le printemps, la nature est belle, les femmes sont jolies. L'important c'est que tu sois
vivant. Parce que la vie c'est quelque chose d'unique !
- Je sais, soupire l'autre, mais que veux-tu ? C'est plus fort que moi : Lui là-bas, moi ici...
Dans le même style Media:Insipration.jpg


Une femme offre un hamster à son mari :
- Super ! Mais où va-t-on le mettre ?
- Dans la chambre, j'y ai déjà installé la cage.
- Ouais mais pour l'odeur ?
- Ben il fera comme moi, il s'habituera !