How to équine - Guide Pratique CHEVAUX

De ZetaWiki
Aller à : navigation, rechercher

(Provenant du site de Grand Alezan : http://www.zoophile.org/users/F/frenchstorries/)

Sex guide and FAQ -- comment faire : les chevaux

Introduction :

Je prends du plaisir avec les chevaux depuis 14 ans, je n'ai jamais été blessé sérieusement...à peine quelques hématomes, il suffit de jouer avec leurs règles. Ce guide ne prétend pas être parfait. L'auteur de ce texte ne vous encourage pas, vous lecteur, à faire des choses illégales (violation de propriété compris) dans le but d'obtenir votre plaisir.

Texte original : "Sex guide - How to : Equines by Equuinox" Traduction par "Grand Alezan" (G.A.)

Les étalons

A-Comment prendre du plaisir avec votre étalon.

La plupart d'entre vous trouveront ici des astuces pour obtenir des résultats concluant.

1) Trouvez un étalon : De préférence dans un endroit où personne ne pourra l'entendre grogner ou venir fouiller... Les vieux étalons sont les meilleurs ; Ils sont plus sensibles et moins prompt à paniquer et donc à blesser quelqu'un. Ne choisissez jamais ceux qui ont l'air bizarre, ils risquent de devenir mauvais une fois excités.

2) L'approche : Marchez tranquillement jusqu'à environ 3 mètres de lui et arrêtez-vous. Laissez le approcher et vous inspecter. Les chevaux, lorsqu'ils ne se sentent pas menacés, sont curieux. Faites des mouvements lents pour ne pas le faire sursauter, et laissez-le vous renifler. Caressez le doucement et murmurez-lui des mots d'encouragements. Gagnez sa confiance. A ce moment il est utile de porter sur soi l'odeur d'une jument en chaleur, c'est meilleur pour sa libido...

3) Sentir la jument en chaleur : Trouvez une jument en chaleur, habituellement 5 à 6 jour tous les 21 jours (je sais, ce n'est pas facile). En ce qui concerne l'approche, appliquer la même procédure que pour un étalon. Caressez lui les flancs et allez lentement lui frotter la croupe et la base de la queue. Observez ses oreilles, si elle n'aime pas ce contact elle contractera ses flancs et remuera la queue. Continuer vous mènerais à vous faire botter. Si la jument ne semble pas y prêter d'objection, Enfoncer DOUCEMENT un doigt dans son vagin. Faites pour recueillir son arôme sur votre main... La plupart des juments n'aime pas ce contact et s'y dérobe. Souvenez-vous, c'est son choix. Par contre, si elle tolère vos avances, continuez à la masturber...Si elle semble vraiment y prendre du plaisir (en levant la queue et en s'offrant d'avantage) vous pouvez consulter la rubrique "Comment prendre du plaisir avec votre jument"

4) Entraver : Oui, c'est une bonne idée. Beaucoup de reproducteurs trop excités réagissent en bottant, mordant et/ou en essayant de vous monter. Ce n'est pas génial, à moins que vous ne soyez aussi SM... Pour l'attacher, utilisez une corde avec un nœud coulant. Pourquoi un nœud coulant ? Pour pouvoir le détacher rapidement en cas de problème.

5) L'érection : Laissez l'étalon sentir la délicieuse et fraîche odeur de jument sur vos mains. Il devrait répondre par des grognements, des hennissements et (il faut l'espérer) par une érection. Commencez par son encolure, caressez le doucement, passez ensuite sur son flanc puis descendez doucement sur son ventre et son fourreau. La plupart des étalons a une sorte de tic lorsque l'on touche cet endroit, ils plient une jambe et bottent. Restez à distance de lui et loin de son derrière pour être sûr...Evitez qu'il vous écrase contre les murs de son boxe. S'il a des réactions douteuses, écartez-vous immédiatement, calmez le, et recommencez cette étape.

6) Nettoyez et... : A moins qu'il ait l'air de servir, le pénis de l'étalon est sans doute couvert de dépôt, de peau morte, etc. ça n'a pas l'air ragoûtant, mais ça a son utilité pour la lubrification. Lavez le avec de l'eau claire ou frottez doucement pour l'éliminer. Appliquez un lubrifiant...J'ai trouvé que c'est mieux de masturber la verge quand elle est en pleine érection...ensuite portez votre attention sur l'extrémité du pénis. Maintenez une pression constante sur la partie sensible du gland, laissez-le faire...habituellement ils n'éjaculeront pas à moins qu'ils ne puissent trouver leur plaisir avec vos seuls mouvements. Faites suivant votre imagination et sans honte pour cette partie...et encore attention aux coups, morsures, etc.

B-Trucs et astuces : les étalons

1) Portez des chaussures / bottes à bouts coqués pour protéger vos pieds, les chevaux ne font pas vraiment attention où ils marchent.

2) La plupart des étalons apprennent vite à aimer certains plaisirs, et risquent de vous demander plus dans le futur. Par contre, s'ils n'aiment pas ça, ne les obligez pas, vous risquez gros. J'en ai vu un arracher la porte de son boxe en bottant.

3) Un petit peu de lubrifiant est utile... Habituellement, je porte un mélange de lubrifiant et d'eau dans un flacon de produit pour verres de contact...c'est plus discret qu'un gros tube.

4) Ne restez jamais sous ou derrière eux, à moins que vous ne le connaissiez et lui fassiez confiance. Certains étalons se couchent soudainement ou bottent sans raison apparente, cela risque de vous coûter cher en dentiste...

5) Portez un casque de protection. Je sais, ça a l'air bizarre mais leurs sabots sont durs comme de la pierre. Une fracture du crâne peut briser une bonne amitié...(Bien sûr, si vous portez un casque vous aurez l'air vraiment ridicule mais "prudence est mère de sûreté")

6) Est-ce qu'il "vient" ? Quand un étalon éjacule, le gland de son pénis enfle jusqu'à ressembler à un champignon de la taille du poing. Il sort environ 80 grammes de sperme avec une force suffisante pour l'envoyer à 1,5 mètres. Sa semence a la consistance et à peu prés la couleur du blanc d'œufs. Il ne faut pas la confondre avec le liquide préséminal semblant à de l'eau et qui s'écoule avant qu'il n'éjacule. NOTE : Ne tentez pas la pénétration anale/vaginale par un étalon... à moins que vous ne pratiquiez également le fist-fucking. Vous risquez déchirement et péritonite s'il est vraiment trop gros. (Comment expliquer lors de votre admission aux urgences que vous venez de vous faire pénétrer par un cheval...).

Souvenez-vous : les chevaux sont des animaux imprévisibles. Ils peuvent être calme un moment et se transformer en 600 kilos de rage et de coup l'instant d'après. Il peut très bien vous aimer mais il ne connaît pas sa force, ce qui le rend potentiellement dangereux pour vous. Si vous n'êtes pas habitué à les manier, faites vous aider par quelqu'un qui sait (ce n'est peut être pas facile mais c'est pour votre sécurité).

Les juments

C-Comment prendre du plaisir avec votre jument

Peut être que vous avez essayé avec les étalons ou peut être pas. Cette rubrique est pour tous ceux qui s'intéressent aux juments mais qui ne savent pas vraiment comment faire.

1) Trouvez une jument : (plus facile à dire qu'à faire !) Passez beaucoup de temps avec l'élue de votre cœur, caressez et brossez-la. Construisez une relation basée sur la confiance jusqu'à atteindre un niveau d'intimité avec elle comme personne d'autre.

2) Déterminez si elle est en chaleur : la plupart (pas toutes, mais la plupart) des juments sont totalement insensibles à toutes avances quand elles ne sont pas en période d'ovulation. Chez les juments, le cycle dure de 16 à 21 jours en moyenne, les chaleurs qui durent de 5 à 6 jours sont la période qui précède l'ovulation et se termine 12 heures après celle-ci. La plus part des juments ne pressentent pas de signes de leurs chaleurs qui soient visibles aux hommes, a moins d'être habitué à avoir des relations sexuelles avec elles. Le meilleur moyen de savoir si une jument est effectivement en chaleur est de la présenter à un étalon. Dans le commerce de la reproduction cela s'appelle "goûter" la jument. L'étalon en question gratte le sol, renifle, grogne et hennit, comme n'importe quel mâle en rut...la jument en chaleur lui répond en levant la queue, en "s'accroupissant" et en urinant devant lui. La jument vous fait alors "un clin d'œil" en contractant ses muscles vaginaux pour exposer son clitoris. Le clitoris chez les juments fait la taille d'une pièce d'un demi-dollar et ressemble au gland du pénis d'un étalon, il se situe dans le bas de l'orifice vaginal. Habituellement, la jument attend l'accouplement dans une position "accroupie". Si la jument répond à l'étalon en couchant les oreilles, mordant et bottant, cela signifie qu'elle n'est pas perte et qu'il doit essayer plus tard. Il existe d'autres moyens pour déterminer si une jument est en chaleur lorsque l'on à pas un étalon.

> Leurs lèvres "enflent" et tendent à se relâcher...si vous les écartez(attention de ne pas être botter) vous pourrez voir la limite avec le vagin de couleur rouge cerise en contraste avec la couleur rosâtre habituelle. Leurs sécrétions vaginales seront aussi plus abondantes et viendront plus facilement qu'en temps normal.

> Le col de l'utérus est enflé et recouvert de plissements pendant la période d'ovulation, alors qu'il est serré et ressemble à un bourgeon hors de cette période...(Ce n'est pas un bon moyen de vérifier si une jument est en chaleur à moins d'avoir accès et de savoir ce servir d'un spéculum...demandez une fois à votre vétérinaire de vous montrer le col de l'utérus d'une jument...ça ressemble à une petite fleur rose.)

> Certaines juments sans expérience peuvent répondre favorablement à vos avances si vous jouez bien le jeu. Reniflez là, grognez, "mordez" ses flancs en la pinçant doucement, chatouillez là et massez doucement sa vulve. Ensuite, tentez d'introduire un ou plusieurs doigts dans son vagin. Si elle répond, alors elle est prête - par contre, si elle n'est pas intéressée, elle tentera de s'éloigner et risque de ne pas aimer d'autres avances.


3) Procédez avec précautions : Lubrifiez et utilisez vos doigts, votre langue ou n'importe quelle partie de votre anatomie qui vous plaît à tous les deux. Procurez-lui du plaisir, faites des va-et-vient lents j'ai remarqué que le point le plus sensible chez les juments n'est pas le clitoris mais une zone vaginale située un peu avant l'utérus, elles répondent vraiment bien aux massages pratiquée à cet endroit. Ils est possible de rentrer (DOUCEMENT) votre bras dans son vagin pour la "fister" doucement (ma jument adore ça), et de sentir la douce chaleur et humidité de son intimité sur votre bras... Quand elles sont prêtent à être fécondées, elles se détendent et le fond du vagin et le col de l'utérus deviennent "accessible". Alors que vous la stimuler, elle commence doucement a "agripper" votre bras avec son vagin. Bougez avec ses contractions et elle contractera de plus en plus fort alors qu'elle se rapproche de l'orgasme (Oui, contrairement à certaines études que j'ai lue, les juments connaissent des orgasmes, et comment...). Il arrivera un moment ou elle contractera avec suffisamment de force pour faire sortir votre bras ; ne tentez pas de résister ou de renfoncer votre bras, vous risquez de la blesser. Contenter vous de continuer à masser le début de son vagin alors qu'elle contracte de plus en plus fort. A ce moment, ma jument commence à grogner en même temps qu'elle contracte jusqu'à ce que son orgasme soit terminé ; ensuite elle se retire. L'orgasme des juments et souvent accompagné d'un jet de sécrétions et d'urine, faites attention de ne pas vous faire tremper ; à moins que vous ne pratiquiez également l'urophilie. Note personnelle pour votre curiosité malsaine : Habituellement, je "travail" ma jument "à la main" jusqu'au moment où elle commence à contracter. Ensuite, je monte sur quelque chose pour pouvoir introduire mon sexe dans son vagin et finir de cette manière. C'est vraiment génial quand elle vous "agrippe"...elles ont vraiment un contrôle parfait de leurs muscles vaginaux. Quand c'est finit, elles se ressaisissent et vont faire un tour pour reprendre des forces... elles sont ensuite prêtent à recommencer en 5 minutes ou plus. Il m'est arrivé de procurer orgasmes sur orgasme à ma jument, pendant une heure de pur plaisir...Elles ont une endurance incroyable et ce n'est pas plus mal pour la plus part d'entre nous. Une fois que vous avez finit, ne partez pas comme un voleur. Rester à lui parler doucement, à la remercier, à lui flatter l'encolure...elle risque de se souvenir de ces petites intentions et d'être plus réceptive la prochaine fois...

D-Trucs et astuces : les juments

1) Portez quelque chose aux pieds capable de bien les protéger...

2) Pratiquez plutôt à l'intérieur, si elle décide de botter vous serrez plus difficile à atteindre et vous pourrez mieux sentir si elle est contrariée et donc anticiper ses réactions.

3) C'est vraiment une bonne idée de laver vos mains et la vulve de la jument avant de commencer. Des bactéries peuvent se trouver sur vos mains et/ou être véhiculées par ses excréments. Utilisez un savon doux et rincez avec beaucoup d'eau claire... Les défenses naturelles des juments devraient éviter tout problème d'infection, mais il vaut mieux ne pas de prendre de risque.

4) Limez vos ongles court et doux...le vagin des juments est très délicat et il est facile de la blesser à cet endroit si vous ne faite pas attention. N'y introduisez pas d'objet étranger non plus...pas de carottes ou de choses du genre.

5) NE JAMAIS introduire quelques chose dans/à travers le col de l'utérus. Ça engendrerait une grave infection utérine et des complications pourraient apparaître lors des futures gestations. (de plus, si elle est pleine vous mettez en danger la vie du foetus et donc la sienne également)

6) Dans l'hémisphère Nord, 90% des juments n'ont plus de chaleur durant la période de novembre à mars. Ce phénomène naturel est la réponse à la diminution du temps d'ensoleillement. Un éclairage artificiel peut aider les juments a retrouver leur cycle normal...il existe de nombreux et excellent texte à ce sujet.

7) Si votre jument est grande, vous aurez bien entendu besoin d'un tabouret ou de quelque chose du genre...

8) faites bien attention, les chevaux sont imprévisibles...


Source : FAQ (version 1.5 - 1/6/2005) réalisée par 'BeastLove_FR' (merci à lui pour avoir réuni tous ces guides, issus de FAQ américaines, ainsi qu'à Alezan pour la traduction de celui-ci)