Modèle:Lumière sur

De ZetaWiki
Aller à : navigation, rechercher
Icone justice.png
Zoophilie passive : (il)légale ?

Un document très intéressant a été ajouté par Chiron, qui vient ajouter une preuve quand à l'illégalité de toute forme de zoophilie.
Je vous invite à consulter cette circulaire de 2005 qui fait suite à la modification de l'article 521-1 (ajout de la notion de sévices de nature sexuelle).
Elle reprend l'idée que, pour les cas de zoophilie, le juge n'a plus à statuer sur le caractère violence : dès qu'il y a acte, il y a sévices de nature sexuelle.
Dès lors, il ne peut plus y avoir de distinction en zoophilie active et passive.

Lire l'article.

Assemble nationale.jpg
Modification de la loi actuelle

Depuis fin juin 2010 se joue chez les parlementaires une chasse à la diffusion d'images zoophiles.
Initiés par l'Association Brigite Bardot, ces rebondissements vont de questions écrites en réponses du Gouvernement.
Pour le moment, l'actuel Garde des Sceaux explique que, pour lui, la loi actuelle est suffisante.
Tous les détails et les arguments de chacune des parties sont disponibles dans notre article.

Lire l'article.

Echographie 2.jpg
Les pratiques de l'élevage

Qui dit élevage, dit reproduction, et donc actes sexuels. L'Homme maîtrise actuellement, toute la reproduction des animaux domestiques et du bétail (chats, chiens, chevaux, poulets, etc). Cet article est consacré aux pratiques d'élevage couramment utilisées pour gérer la reproduction. Celles-ci vont de l'électro-éjaculation aux rapports sexuels forcés.

On s'aperçoit que nombre de ces pratiques impliquent des contacts sexuels avec les animaux ou des pénétrations. Les actes effectués sont souvent particulièrement intrusifs et se préoccupent guère du consentement de l'animal. Ils sont à mettre en rapport avec les critiques habituellement adressées à l'égard de la zoophilie.

Lire l'article