Questions/réponses sur la zoophilie

De ZetaWiki
Aller à : navigation, rechercher
Chantier.png

ATTENTION, cet article est une ébauche !
Vous pouvez l'améliorer si vous le souhaitez.
Voir l'aide pour savoir comment modifier un article


Ce questions/réponses aborde les questions fréquemment posées sur la zoophilie de manière succincte. Il permet une entrée progressive dans les contenus publiés sur ce Ziki. Il peut également servir de base argumentaire simple contre la pénalisation de la zoophilie. N'hésitez pas à l'enrichir.

La zoophilie est-elle contre-nature ?

Une telle question exige en premier lieu de déterminer ce qui est naturel de ce qui est artificiel. L'idée d'actes contre nature renvoie surtout à la Religion et à l'idée que seuls les rapports sexuels permettant la reproduction seraient naturels. De fait, les contacts sexuels entre l'homme et l'animal sont attestées depuis plusieurs millénaires et l'on a identifié des rapports sexuels inter-espèce dans le monde animal.

Voir l'article : Contre-nature
Voir l'article : La zoophilie est naturelle
Voir la catégorie : Religion
Voir la catégorie : Histoire

Depuis quand la zoophilie existe-t-elle ?

Les zoophiles sont-ils atteints de maladie mentale ?

La zoophilie a été retirée du manuel des diagnostics et statistiques des troubles mentaux en 1980, ce livre étant considéré comme une référence en la matière.

L'animal peut-il manifester un consentement ?

Les animaux ont un langage relativement complexe, et n'importe qui qui est habitué à les fréquenter et qui a étudié leur comportement peut parfaitement décrypter si l'animal exprime où non son consentement. De manière générale, un animal exprimera son consentement envers un humain tout comme il le ferait avec un animal de son espèce, par exemple en adoptant une attitude lascive (chose qui sera exprimée différemment en fontion des espèces) et exprimer un refus en s'éloignant où en réagissant agressivement.

L'animal peut-il éprouver du plaisir ?

Des études récentes parues dans le livre "émotions animales" font état de divers concepts jusque là attribué au seul genre humain, et démontrant que lesdits concepts sont présents partout dans le monde animal. Ainsi, ils sont parfaitement capables d'avoir du plaisir et de faire une action uniquement dans ce but-là. En outre, les pratiques autosexuelles sont relativement courantes chez les animaux, on peut donc difficilement exclure la possibilité d'une recherche de plaisir sexuel. Et enfin, le plaisir sexuel est un fait avéré chez certains grands singes.

Les Religions condamnent-elles la zoophilie ?

Durant tout le moyen-âge, la zoophilie étaient punie de mort pour les deux partenaires. En outre, la religion condamnant tout rapport sexuel non-reproducteur, il est donc logique -et avéré- que la zoophilie en fait partie.

La zoophilie est-elle illégale en France ?

Le crime de bestialité a été aboli en France à la Révolution en même temps que le crime de sodomie. C'est seulement en 2004, qu'une disposition dans la loi portant adaptation de la justice aux évolutions de la criminalité, dite loi Perben 2, fut introduite par voie d'amendement et sans discussion.
L'article 521-1 révisé du code pénal permet de condamner les sévices de nature sexuelle fait sur des animaux.
Cette loi a été mise en place pour interdire la zoophilie.
Actuellement, la jurisprudence a définit que le fait de pénétrer un animal était constitutif de sévices de nature sexuelle, et reste floue sur les autres aspects de la zoophilie.

Voir l'article : Loi courante en France

La diffusion de contenus pornographiques à caractère zoophile est-elle légale ?

Il n'existe pas en France de législation spécifique concernant la diffusion de contenus pornographiques à caractère zoophile en France. La législation courante sur la pornographie s'applique donc la concernant. En revanche, les actes de zoophilie faisant l'objet d'une législation spécifique, la production de contenus pornographiques à caractère zoophile peut faire l'objet d'interdiction.

Voir l'article : Législation française sur la pornographie animale


Les zoophiles sont-ils des violeurs d'animaux ?

== Peut-on co