Zeta

De ZetaWiki
Aller à : navigation, rechercher

La communauté ZETA est née sur les réseaux informatiques des zoophiles américains au début des années 90.

Le mot ZETA (Zoophiles for the Ethical Treatment of Animals) est un pied de nez à la position anti-zoophile de l’association américaine PETA (People for the Ethical Treatment of Animals). ZETA est donc une rétroacronyme formée en substituant la lettre P pour « People » de PETA par la lettre grecque Z (zêta majuscule) pour « Zoophiles ». Cette lettre grecque évoque clairement la pratique, l’antiquité grecque, mais surtout l’adhésion à la communauté ZETA (référence aux fraternités américaines).

La communauté ZETA a établi un code (de conduite) ZETA. Il s’agit d’une déclaration suivie d’un petit nombre de principes prônant une approche éthique des zoophiles envers les animaux. Ces principes subsistent encore aujourd’hui malgré de nombreuses critiques.

L’insigne ZETA se compose généralement d’un zêta minuscule en variante moderne, bien que le glyphe soit libre de choix. Il est inscrit dans un cercle ZETA, i.e un cercle éventuellement agrémenté de motif rappelant le Taijitu. On peut faire une analogie entre le zêta et le lambda (tous deux minuscules) de la communauté gay new-yorkaise des années 70, ainsi qu’entre le cercle ZETA et le Taijitu de la communauté bisexuelle australienne des années 90.

Exemple d’insignes ZETA

À l’instar des drapeaux LGBT, des drapeaux ZETA ont aussi été proposés, mais sans succès…

Pour certains, l’émergence du courant ZETA a généré des tensions parmi les zoos compte tenu de la distinction qu’il prône entre bestialité et zoophilie. Il serait arrivé que des ZETA « outent » (donnent) des personnes dont ils ne considéraient pas les pratiques acceptables. En quelque sorte, le « code » Zeta servait pour certains à se prévaloir d’une approche plus éthique par rapport aux autres. Il créait un nouveau groupe de personnes « qui valaient bien mieux que les autres » et permettait de se dédouaner en cas d’éventuelles poursuites pour bestialité.

Toutefois, les valeurs mises en avant par le ZETA correspondent à l’approche d’un grand nombre de zoophiles.

Version française

ZETA

Enseigner une distinction définitive entre zoophilie et bestialité et défier les actes de bestialité par la promotion d’un respect moral dans le traitement des animaux.

Principes

  1. Accordez aux animaux le même respect que l’on souhaite se voir accorder à soi-même.
  2. Considérez qu’un compagnon animal est aussi important que n’importe quel autre.
  3. Accepter les désirs et volontés de l’animal pour une satisfaction mutuelle.
  4. Renseigner ceux qui cherchent à connaître la zoophilie sans la promouvoir.
  5. Découragez la pratique de la zoophilie en présence de chercheurs de fétiche.
  6. Censurer l’exploitation sexuelle d’animaux dans un but de gain financier.
  7. Censurer ceux qui pratiquent et promeuvent l’abus sexuel sur des animaux.

Version américaine

ZETA (Zoophiles for the Ethical Treatment of Animals)

The reason for the ZETA principles is to establish our rules and moral framework regarding the responsible treatment of fellow animals. By now these rules are very widespread in the community and generally accepted as “common sense”.

Principles

  1. Bestow upon animals the same kindness one would wish bestowed upon oneself.
  2. Consider the well being of an animal companion as important as ones own.
  3. Place the animal’s will and wellbeing ahead of one’s desires for sexual gratification.
  4. Teach those who seek knowledge about zoophilia and bestiality without promoting it.
  5. Discourage the practice of bestiality in the presence of fetish seekers.
  6. Censure sexual exploitation of animals for the purpose of financial gain.
  7. Censure those who practice and promote animal sexual abuse.

Version allemande

ZETA (Zoophiles Engagement für Toleranz und Aufklärung)

Wie sie auf verschiedenen Seiten zu finden sind, was drücken sie aus? Wieso überhaupt fanden sich Menschen und schrieben diese Gebote auf?

Im Allgemeinen herrscht in der Bevölkerung das Vorurteil vor, Sex mit Tieren sei nur unter Ausübung von Zwang möglich. Daß dies nicht der Fall ist, ist schwer zu vermitteln. Denn leidergottes wird in der Presse oft nur das negative Herausgestellt, alles andere macht auch keine Schlagzeile.

Diese Prinzipien sollen eine Distanzierung sein zu diesen Vorurteilen, aber glaubwürdig sind sie natürlich nur im Gesamtkontext. Nachdem, was ich allerdings an positiver Resonanz bisher bekam, bin ich davon überzeugt glaubwürdig zu wirken.

Prinzipien

  1. Behandle ein Tier mit dem gleichen Respekt, mit dem auch Du behandelt werden willst.
  2. Betrachte das Wohlergehen Deines tierischen Partners als genauso wichtig, wie Dein eigenes.
  3. Bedenke, daß das Wohl des Tieres wichtiger ist als Dein Wunsch nach sexueller Befriedigung.
  4. Stehe denen, die Fragen haben, mit Rat zur Seite, aber stifte niemanden zur Zoophilie an.
  5. Rate denen, die nur nach einem "sexuellen Kick" suchen, vom Sex mit Tieren ab.
  6. Kämpfe gegen die sexuelle Ausbeutung von Tieren zum Zwecke des finanziellen Gewinns.
  7. Kämpfe gegen die, die sexuellen Mißbrauch an Tieren betreiben, oder andere dazu anstiften wollen.